Conclusion

En conclusion, la loi Hadopi n’est pas un mur placé entre l’internaute et la culture. Cependant, les dangers liberticides et les mesures mises en place sont hautement inquiétantes. Les artistes sont en fait les grands gagnants du piratage, car cette pratique a permis a grand nombre d’entre eux d’être connus et reconnus. Museler intenet, le media le plus ouvert, le plus libre, et le plus efficace de nos jours est certainement un acte irréparable. La legislation qui agit sur le cyber-espace se devrait d’être efficace, objective, et surtout, ne devrait pas servir les interets de quelques privilégiés comme c’est le cas actuellement.

Les atteintes aux droits fondamentaux d’Hadopi sont inexcusables, notamment la présomption de culpabilité. N’oublions pas que c’est a cause a la porte ouverte par Hadopi que l’accord ACTA a été mis en place. Grâce a lui, désormais, des compagnies privées peuvent fouiller nos baladeurs MP3 pour y chercher des fichiers qu’ils jugeront illégaux.

Nous sommes certainement en train de vivre un des changements majeur d’Internet, et il est fort possible que ca ne soit pas le dernier. Nous nous devons d’agir chaque jour pour sauvegarder la neutralité du web et mettre en place des lois juste pour tous, œuvrant a la fois pour les artistes et pour les internautes.

Aucun gouvernement ou lobby ne devrait avoir la mainmise sur Internet !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :